dimanche 28 octobre 2018

Qu'est-ce que j'en sais, moi?

Résultat de recherche d'images pour "doute"

Que savons-nous qui soit certain ?
Dans ce que nous pensons, et ensuite formulons, qu’est-ce qui relève de la réalité tangible, incontestable, prouvée ?
Et qu’est-ce qui relève d’une opinion subjective, née de son lieu de naissance, de son histoire, de sa sensibilité propre ?
L’essentiel probablement de nos propos que nous assénons aux autres comme vérités absolues.
Qu’est-ce que j’en sais, moi, si l’Univers a un début ou pas ¸S’il a été créé ou pas ?
Rien.
Et, en fait, cela vaut pour la plupart des questions humaines, philosophiques, économiques, politiques.
J’ai une opinion, oui, faite de ressentis et de connaissances plus ou moins approximatives.
Relative.
Il nous faut toujours apprendre, des idées des autres aussi.
Car elles valent bien les nôtres, si l’on réfléchit un peu.
Vous me direz : et l’universalité ?
Souvent celui de l’Occident triomphant du XIX ème siècle.
L’homme est pétri de croyances propres qu’il veut imposer aux autres.
C’est sa nature obscurantiste qui lui fait craindre le questionnement peut-être.
C’est si rassurant d’avoir des certitudes, des conviction inébranlables et des vilipender ceux qui n’ont pas les mêmes, les sots, les méchants.
Mais n’est-ce pas un intemporel obscurantisme ?



1 commentaire: