vendredi 22 septembre 2017

Quand le CRAN veut gommer l'histoire de France

Résultat de recherche d'images pour "gomme"
Bien sûr, avec notre regard d’aujourd’hui, le passé de nos ancêtres ne correspond pas à nos valeurs actuelles.
Et ceux dont les lycées portent le nom, ou dont les statues décorent nos places, publiques paraissent aujourd’hui avoir été bien réactionnaires souvent.
Mais en leur temps, ils furent considérés comme hommes et femmes de progrès, et le furent.
Ainsi Montesquieu traitant de l’esclavage mais pour améliorer le sort des êtres humains ; le gommera-t-on ?
Car depuis quelques temps, le CRAN prend des initiatives qui laissent perplexe et dont on se demande d’ailleurs si leur objet principal n’est pas de faire du bruit médiatique afin de justifier, au moins médiatiquement, d’une existence incertaine.
Ainsi il y a quelque temps ce procès dont on n’entend en plus parler fait, ou envisagé de faire, aux descendants de famille qui faisaient transiter les esclaves il y a quelques siècles sans considération aucune pour la notion de prescription et sans considération non plus, semble-t-il, pour les hommes.
Les médias d’abord!
En quoi sommes-nous responsables de ce qu’ont fait, dans nos familles,  nos ancêtres, il y a trois siècles ou plus ?
Aujourd’hui le CRAN demande de débaptiser les établissements scolaires portant le nom de Colbert.
Wikipédia nous dit son œuvre, riche.
Il y a suffisamment à faire pour combattre l’esclavage qui continue encore d’ailleurs dans le monde, mais dont l’occident n’est pas coupable, ou pour rappeler la mémoire de l’esclavage arabo-musulman pudiquement occulté que de vouloir, par effet médiatique, gommer l’histoire de France qui est ce qu’elle est, peut-être idéalisée, mais que l’on ne peut pas aborder avec les yeux d’aujourd’hui.

Et ce qui est un peu désolant c’est que tout le monde paraît, par conformisme, faire semblant de trouver envisageable ses démarches médiatiques plutôt que de dire qu’il est grand temps de s’occuper sérieusement du présent que de vouloir censurer l’histoire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire