mardi 3 février 2015

Nazislamisme!



Un certain a écrit un jour que l’homme était naturellement bon et que c’était la société qui le corrompait ; mais avait-il vraiment raison ?
Les siècles nous montrent, de l’humain, et le meilleur et le pire; Janus à deux faces, dont l’une de bête immonde.
L’histoire contemporaine contient ces massacres de masse et puis l’horreur du nazisme, si proche encore.
On se rappelle les livres brûlés, les autodafés ; et puis aussi les chambres à gaz.
Certes, il y a eu les chefs, les concepteurs ; mais aussi tous ces pervers anonymes qui ont trouvé là de quoi satisfaire leur jouissance vicieuse.
Le nazisme a été détruit.
Voici que se lève le nazislamisme qui, aussi, brûle les livres, massacre viole et aujourd’hui, semble-t-il, vient de brûler vif un pilote jordanien prisonnier.
Qu’importe que le nazisme ne se soit pas développé au nom de Dieu, Dieu n’y est pas pour grand-chose, dont le mal absolu d’ailleurs est peut-être l’expression de son inexistence.
Que ce soit au nom de Dieu, du néant, ou du prophète, l’infamie et l’horreur sont les mêmes qu’il faut combattre.
Le Mal est de retour

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire