mercredi 15 avril 2015

Pour le Gouvernement, la vie privée n'est pas une liberté!

Résultat de recherche d'images pour "constitution française"

On dit de Monsieur Cazeneuve qu’il a un look de notaire.
En fait, ce serait bien qu’il soit notaire, parce qu’il serait juriste.
Non seulement c’est une liberté, mais encore une liberté fondamentale qui fait partie du bloc de constitutionnalité.

Ce qui est inquiétant, c’est que le projet en discussion à l’assemblée, porte atteinte à la vie privée des Français par une surveillance de masse et par l’absence de contrôle judiciaire.
Le juge judiciaire est écarté, et volontairement! 
C'est un empêcheur d'écouter en rond!

Quand, de plus le ministre de l’intérieur déclare que la vie privée n’est pas une liberté, et bien cela fait peur.

En effet, les démocraties vivent du respect de principes fondamentaux et quand ceux-ci, petit à petit, sont altérés, elles peuvent mourir d’inanition !



Dans les jours qui viennent de s'écouler, on a donc appris qu’on pourrait prélever un organe sur un mort sans l’autorisation de la famille, que la vie privée n’est pas une liberté et, maintenant, ces députés qui travaillent aussi mal voudraient rendre le vote obligatoire, là où ils feraient mieux de rendre la loi respectable et respectueuse de la Constitution.
Mais, déjà, on en voit, à la télévision s’interroger sur le montant de l’amende à infliger aux Français ; ça leur plait, ça !

Et si on leur faisait apprendre, à ces députés ignares et liberticides, la Constitution française et ses préambules par cœur ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire