dimanche 31 août 2014

L'espérance en l'homme

C'est peu dire que le noir qui nous cerne ne doit rien à l'oeuvre de Pierre Soulages, mais tout à la noirceur des âmes insuffisante

Et quand le temps s'estompe des vacances et que vient la rentrée, avec son train de tracas, ne pas oublier, naïf impénitent, d'aller chercher en soi le moteur écologique de l'Espérance.

Et d'abord, l'espérance en l'homme, sans laquelle toute vie est un enfer.

Je sais, ça fait un peu curé, mais c'est dimanche.

Et puis, mieux vaut le curé que la curée, finalement.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire