mercredi 3 septembre 2014

La loi s'applique erga omnes, à Marseille même



 

Le socle de la statue républicaine serait-il de sable ?
Car enfin, la loi s’applique erga omnes, partout et à chacun et il appartient aux élus de la République de la respecter, sauf à être factieux, à vouloir  provoquer le trouble.
Il ne s’agit pas de dire que les lois sont bonnes ; il y aurait trop à dire à ce sujet, mais d’affirmer qu’un élu du peuple doit respecter la loi du peuple avant que celui-ci, éventuellement, ne la change.
A commencer d’ailleurs par cette constitution désormais inadaptée aux plates mentalités de nos politique.
Je ne sais si la loi sur les rythmes scolaire est bonne ou pas, mal ficelée probablement ; mais votée.
Et, voyez-vous, si l’on peut comprendre que tel ou tel village soit empêtrée, en revanche que la ville de Marseille ait fait le choix délibéré de ne pas la respecter, c’est autre chose, de malsain.
Notre vieux maire de dire qu’il y a 300 animateurs et qu’il en faut 3000.
Il va donc les recruter, en 3 mois !
Au prix évident de la qualité, au risque des enfants ; ça promet !
S’il fallait faire des choix budgétaires, repensons à ce tramway des vanités qui surplombe le métro…
Le maire a fait sa rentrée dans une école du 7 ème arrondissement, cossu, et même là, les parents l’ont hué qui vont devoir payer de leurs  deniers cette posture politique d’un vieux professeur désormais chahuté


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire