lundi 4 janvier 2016

Et si l'infidélité devenait honorable?

Résultat de recherche d'images pour "adultère"
Cela fait longtemps que la jurisprudence n’estime plus que l’adultère est, en soi, une cause de divorce ; tout est question de circonstances de l’espèce.
Et voilà que dans un arrêt du 17 décembre 2015  la Cour de cassation estime que l’évolution des mœurs comme celle des considérations morales ne permettent plus de considérer que l’imputation d’une infidélité conjugale serait à une seule de nature à porter atteinte à l’honneur ou à la considération et que de ce fait cette imputation ne peut être considérée comme une diffamation.
En fait,  il s’agissait de l’imputation à un homme politique prénommé Patrick d’une liaison avec la douce ex compagne du président François Hollande.
Le lecteur se dira peut-être que justement… mais non.
Qu’il n’en tire pas pour autant la conclusion trop facile que l’adultère, c’est bien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire