vendredi 11 juillet 2014

Loi Amazon, l'hypocrisie de Madame Filippetti

Grand combat culturel de madame Filippetti qui est comme ministre de la culture ce que Marc Lévy et à la littérature, encore que les histoires de Marc Lévy soient parfaitement bien ficelées ce qui n'est nullement le cas de l'oeuvre politique de la ministresse.
Ainsi, il y a eu cette loi contre les e-libraires leur interdisant tout à la fois une décote de 5 % sur le prix de vente et la gratuité des frais de port.
Les hypocrites qui nous gouvernent n’ont  pas évidemment fixé de frais de port  minimaux, ce qui aurait été je crois impossible.
C'est donc dire que l'on a fait travailler le législateur, les services ministériels ; que l'on à déambulé devant les caméras en sachant parfaitement que tout ça c'était de l'esbroufe, du vide ; presque autant qu'un discours de Monsieur Montebourg.
Et nous, dans la vraie vie qui essayons de surnager ; on a comme une colère qui, jour après jour, grandit.
Je ne sais pas si ma profession capte les revenus des Français, mais les gouvernants ont parfaitement capté l’infamie intellectuelle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire