jeudi 19 janvier 2017

Alzheimer à l'audience

Résultat de recherche d'images pour "alzheimer"
Je lui dis : « Monsieur, quand votre affaire sera appelée par le juge, demandez à votre femme de venir me chercher dans la salle d’audience en face où je me trouverai pour d’autres dossiers»
C’était le locataire en voie d’expulsion, l’adversaire.
« Elle ne pourra pas, elle a Alzheimer » a-t-il répondu.
C’est vrai que ce vieil homme la tenait par la main, au-delà de la tendresse.

« Vous avez un bailleur bienveillant » lui dit plus tard le juge, sur la question des délais.
Le sourire de cette femme, présente mais absente, entraînait la compassion.
Et puis, les délais qu’accorde le juge ont la douceur de la justice.
Une seule échéance manquée et le couperet de l’expulsion tombe.
La bienveillance ne change rien à l’âpreté des destins.

Elle la rend plus supportable.

1 commentaire: