vendredi 21 avril 2017

Sur le roi-président de France

Résultat de recherche d'images pour "de gaulle président 1958"
Dans les pays qui entourent la France, la nation est symbolisée par un monarque constitutionnel ou un président élu par le Parlement, sans réels pouvoirs.
Ils symbolisent alors l’unité nationale.
La France a fait le choix, en 1962, malgré les réserves des uns et des autres et notamment du Premier ministre de l’époque, Michel Debré, d’un président élu au suffrage universel doté de larges pouvoirs.
Un roi électif.
Initialement le président présidait et le gouvernement gouvernait.
Assez curieusement, alors même que l’ampleur intellectuelle des présidents paraissait s’affaisser, leur pratique du pouvoir est devenue envahissante pour s’occuper de tout.
Tout remonte donc à l’Élysée.
Souvent il est dit que l’IVe République était instable, mais les ministres restaient en poste plus longtemps que les ministres de la Ve République qui font en général un ou deux ans, laissant le pouvoir à l’administration.
De fait, la question se pose vraiment de savoir s’il n’est pas temps de réformer ces institutions pour les rééquilibrer.
Soit en faisant élire le président par le Parlement.
Soit, plus simplement peut-être, en maintenant le président élu au suffrage universel mais en lui conférant des pouvoirs symboliques de représentation de la nation.
Avoir donc à l’Élysée un symbole d’unité et en profiter, d’ailleurs pour modifier enfin ce protocole archaïque de la république, ces laquais en jaquettes avec collier.

Car à quoi sert-il de clamer partout les lumières de la révolution et pourtant de conserver un monarque plus monarque encore que dans les monarchies européennes ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire