dimanche 1 juin 2014

Bruxelles, la France a honte!


Ainsi le tueur de Bruxelles serait français.
Un français a tué des juifs parce que juifs.

Ça n’est pas ici la peine de renvoyer  à l’histoire pour s’extraire du présent.

C’est ici et maintenant  que ça se passe, en France.

Pays où l’ on préfère gloser sur Finkielkraut et l’esclavage des siècles passés que de regarder en face un pays qui se déchire pour paraître n’être plus que de papier.

« Je disais en introduction que le changement n'est plus ce que nous faisons mais ce qui nous arrive et que ce qui nous arrive de plus inquiétant, c'est la crise du vivre-ensemble. (Alain Finkielkraut)

Pour l’instant, en tous cas, s’il s’avère que le coupable est bien  français, le pays sera uni dans la honte d’être français.

Ah, oui, Toulon a gagné.

2 commentaires:

  1. Moi aussi je suis indigné par cette tuerie.

    Mais faire de Finkielkraut le chantre du vivre ensemble, me paraît pour le moins déplacé.

    Bien à vous, JM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, mais , il a plus de densité culturelle, et c'est important, qu'Aymeric Caron ...

      Supprimer