samedi 14 juin 2014

L'enfant d'un autre...


Nous autres, avocats, savons cette douleur.
Le législateur fait des lois qui ne changent rien car l'humain est l'humain que les lois ignorent et ne peuvent qu'ignorer.
C'est comme, ça, le chanteur le dit mieux...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire