samedi 7 juin 2014

Marseille; quand tombent les ouvriers


Dans les Bouches du Rhône, depuis le début de l’année, 9 salariés du BTP sont tombés, dont un est mort.
Moins, me direz-vous que de victimes pas balles ; mais ce n’est pas une raison.
Deux journées de contrôle ont eu lieu :

"Le bilan ? Il fait peur. Échelles utilisées comme stations de travail, plateformes sans protection, trémies non-protégées, les ouvriers risquent leur vie en permanence. 211 infractions (deux par chantier) constatées en avril, 168 en juin. Des rappels à l'ordre ont été envoyés et 32 chantiers ont fait l'objet d'une décision d'arrêt temporaire des travaux. Contrôleurs du travail, Jérôme Lunel et Corinne Daiguemorte voient ces interventions comme "une façon de faire de la prévention" dans un monde peu sensible à la protection des salariés. "C'est une question de culture, de mentalité, soupire Mme Daiguemorte. On y considère que c'est un métier d'homme, que c'est normal d'y prendre des risques." En la matière, le BTP n'est "peut-être pas le plus mauvais élève de tous les corps de métier, poursuit-elle, mais un accident dans le bâtiment, souvent, ça ne pardonne pas..."

Allez, le BTP ; peux mieux faire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire