samedi 7 juin 2014

L'asile constitutionnel pour Edward Snowden?




L’OFPRA est compétent pour reconnaître la qualité de réfugié « à toute personne persécutée en raison de son action en faveur de la liberté »
Dans le cadre de cet asile dit constitutionnel sont pris en compte :
  • un engagement actif en faveur de l’instauration d’un régime démocratique ou pour défendre les valeurs qui s’y attachent, telles que la liberté d’expression et d’opinion, la liberté d’association, la liberté syndicale …,
  • un engagement dicté par des considérations d’intérêt général et non d’ordre personnel.
Edward Snowden a révélé l’espionnage massif dont nous sommes victimes de la part  des USA qui portent atteinte à nos libertés privées.
Le droit à la vie privé doit être défendu.
Il est curieux de voir les sourires en Normandie réservés à Obama et la soupe à la grimace servie à Vladimir Poutine, alors que dans le gâchis ukrainien les responsabilités sont singulièrement partagées.
Toujours est-il que la question de l’asile constitutionnel pour Snowden peut, oui, se poser.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire