samedi 31 mai 2014

L'indécence de Rama Yade


L'apparence, le clinquant avant tout est parfois le reproche que l'on fait à l'ère Sarkozy.
Cela nous a donné Rachida Dati et Rama Yade, cabotines télégéniques, politiciennes de papier glacé, confites d'égoïsme, de vanité et de vacuité.
Elles ont été les créatures de Nicolas Sarkozy, rien de plus et peinent à survivre après leur maître.
Rama Yade parait se penser un destin, veut prendre la présidence du parti radical (ils doivent bien être deux ou trois) et veut que l'on l'invite.
Oui, elle pense être une personnalité importante que le gouvernement doit inviter au Brésil pour cette indécente coupe du monde, insulte à la misère des peuples.
L'Etat, c'est moi aurait dit Louis XIV.
Je dis pareil!
L'Etat, c'est le contribuable et le contribuable estime qu'il n'y a pas à gaspiller son argent pour l'inepte prétention d'une inconséquente politicienne de peu de qualité.
Que vienne donc l'oubli.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire