vendredi 16 mai 2014

Suppression de la pré-rentrée: bonnet d'âne!


Il se pourrait bien que cette année les profs, mains dans les poches, rentrent le même jour que leurs élèves, sans la traditionnelle pré-rentrée qui leur permet, comme à tout professionnel, de préparer l'année à venir.
C'est que, voyez-vous, la pré-rentrée aurait eu lieu à la toute fin du mois d'août.
Il aurait fallu, alors, pour bien faire, retarder la rentrée des élèves pour laisser les profs revenir gentiment de vacances, avec pelles et seaux.
Le ministère, apparemment, ne le souhaite pas, ce qui peut se comprendre puisque les vacances de la Toussaint ont été rallongées en contrepartie du raccourcissement d'autres….
Qui y a cru?
Alors on supprime la pré-rentrée!
Ben voyons!
L'image est désastreuse pour la profession qui paraît, mouvement après mouvement, décidément faire passer systématiquement ses intérêts catégoriels avant l'intérêt premier  de l'enfant.
L'image est désastreuse pour le gouvernement qui paraît considérer qu'il vaut mieux  éviter de manifester une quelconque autorité plutôt que de préparer une année scolaire.
Ce qui transpire, en tout cas, c'est la lassitude des Français devant ces comportements indigents.
Le devoir de vacances que les professeurs pourraient emporter avec eux pourrai être de se poser la question de savoir si, à force de corporatismes de castes,on n'explique par, en partie bien sûr, la montée du populisme.

Source: leMonde.fr

1 commentaire:

  1. Correctif: la rentrée des élèves a été décalée au 2 septembre et la pré-rentrée aura lieu le 1 septembre ...

    RépondreSupprimer