dimanche 9 mars 2014

Ecrire pour ne pas mourir

Peut-être que mes références datent un peu.

Mais enfin, mes cheveux sont tombés depuis longtemps.

Et mes dents font plaisir au dentiste et à son terminal bancaire.

Oui, j'assume aimer Anne Sylveste !

Et si bien la comprendre quand elle chante:

Ecrire pour ne pas mourir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire