lundi 17 mars 2014

Gai comme un Avocat parisien!




Je vais faire de la peine à une consoeur du barreau de Paris qui se refusait à le croire.
Mais, oui, il y a bien une différence évidente entre les avocats du Sud et ceux de Paris qui vivent dans le froid, la neige et la pollution alternée.
Et je vais vous en donnez un exemple immédiat !
J'ai reçu voilà quelque temps, de mon avocat près la Cour de Cassation, par courriel, une savante analyse dans un dossier où mon cabinet représente une société de nettoyage dirigée par une gérante, efficace et dynamique, dont le patronyme fleure bon le chianti.
Nous avions inscrit un pourvoi contre un arrêt inique, bien sûr.
Mon correspondant d'écrire, à la fin de son courrier que les consorts X étaient fondés à maintenir leur pourvoi.
Je ne révèle pas le nom qu'il m'a donné, par respect du secret. 
Cela n'est évidemment pas X
J'en suis désolé pour les adeptes pervers de l'érotisme.
Le nom en question évoquait une île, au sud de l'Italie, où les habitants règlent parfois leurs problèmes de manière expéditive.
Donc, taquin, j'envoie un courriel où j'indique que si ma cliente gérante est d'origine italienne, peut-être, elle n'a rien à voir avec les comportements insulaires qu'il évoque.
Juste pour attirer son attention...

Mais, c'est que cinq minutes après, ce juriste consciencieux m'a téléphoné !
Se confondant en excuses, exprimant sa désolation profonde, insistant sur le bien-fondé du recours.
Et sur le fait que, pour la première fois de sa vie, il s'était autorisé, le malheureux, un copier / coller.
J'ai bien sûr, pris tout mon temps pour consoler mon parisien à moi, pour lui dire que ce n'était pas grave, pour lui expliquer que j'avais voulu faire de l'humour matinal.
Je ne voulais pas, en effet, être responsable d'un geste désespéré d'un malheureux qui avait mal vécu sa première fois
Çà peut être difficile, la première fois.

Cela étant, il faut bien en tirer la conclusion que l'humour paraît diminuer au fur et à mesure que l'on remonte la nationale 7.

Mais, le jour où l'on remplacera l'expression ' gai comme un pinson' par ' gai comme un avocat parisien 'alors, ce jour là, Benoit XVI, pape émérite, sera devenu un dangereux progressiste de l'église catholique.

Désolé, je persiste et signe numériquement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire