mardi 18 mars 2014

Après la Crimée, Venise?



D'abord, il y a le Québec.

Ce Québec qui rêve, puis des décennies, de son indépendance avec la sympathie des Français.


Et puis, voici que la Catalogne présente des velléités d'indépendance ; et que l'Écosse, dans quelques mois va voter…




Il y a eu le Kosovo qui a obtenu son indépendance; arraché à la Serbie


Quel est donc le paradigme singulier qui fait alors que la Crimée devrait alors être traitée différemment ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire