dimanche 9 mars 2014

Léo Ferré

Pour dire vrai, l'écoute de Léo Ferré est ardue.
C'est que, voyez-vous, il chante comme d'autres geignent ou pleurent ...
Ce coté trémolo a des allures d'enterrement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire