jeudi 24 avril 2014

Oui aux décolletés, non aux huissiers !


Mme Ségolène Royal, ministre de l'écologie, interdit aux membres féminins de son personnel d'arborer de glorieux décolletés.
la gent masculine, par mon intermédiaire, émet une vive protestation!
Rendez-nous les seins!
Elle s'en est expliquée :"règlement intérieur sur proposition des services qui est destiné à l'interne et ne donne pas lieu à commentaires externes".
Circulez, vous puez!
Elle, elle n'expose certes pas ses seins, mais certainement sa grosse tête qui paraît avoir quelque peu enflé, tendance pastèque.
Ainsi, selon ce que nous dit le Point :
"La "dame de fer" de la région Poitou-Charentes se déplacerait dans les couloirs du ministère précédée d'un huissier qui l'annonce, de sorte que le personnel doit se lever sur son passage. Il est également défendu au personnel de fumer dans la cour et le jardin en présence de la ministre. Lorsque la ministre déjeune dans son salon, les membres de son cabinet ne doivent pas emprunter le couloir adjacent pour cause de nuisances sonores. Si bien que, pour atteindre la salle dite de "la popote", il ne faut pas traîner : les conseillers ministériels doivent s'y hâter avant que la ministre ne pénètre dans son salon. Tant pis pour les retardataires, "la popote" leur sera inaccessible."
C'est bon pour le régime!
S'il y a bien une chose qui devrait être réformée d'urgence, c'est le protocole républicain qui n'a de républicain que le nom.
Je suppose que l' huissier , comme à l'Élysée, comme au Parlement, comme ailleurs,  est déguisé en pingouin c'est-à-dire qu'il arbore une queue de pie.
Il est quand même significatif que les élus, quels qu'ils soient n'aient pas le sentiment d'une certaine indécence  devant cet habillement, désormais désuet, qui renvoie immanquablement à la reproduction d'un comportement monarchique amplifié par le maintien des lieux de pouvoir dans des palais nationaux inadaptés, ce qui est finalement finalement pernicieux.
Car on voit bien, en fait, que les comportements ne sont ni de droite ni de gauche, la vaine vanité commune.
Vous me direz que l'huissier ne cire pas les pompes de la dame, il y a assez de monde pour le faire!
Je me demande ce qu'en pense Valérie Treirweiler à qui dit-on François, qui aime les décolletés, reconterait fleurette...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire